Accueil | FDC/Burkina Faso | éducation | Santé | Eau et assainissement | Opportunités économiqies | Droits de l'enfant
FDC/Burkina Faso
 »
Présentation FDC/BF
 »
Objectifs de la FDC/BF
 »
Structures de gestion
 »
Nos références
 »
Nos Partenaires
 »
Contacts FDC/BF
   
Documents
 »
Règlement intérieur
 »
Statut de la FDC/BF
 »
Rapports d'activité


ESPACE PRIVÉ
 »
Documents privés
 »
Messagerie
 »
Administration du site
   
   
   
   
Présentation FDC/BF

On ne peut parler de la FDC sans faire référence à Save the Children-US car la première est issue de la seconde. En effet, Save the Children s’est installée au BF en 1977 d’abord au Nord (à Dori) puis en 1987 au Bazéga (Saponé). Dans la zone du Bazéga, SC-US a développé une approche intégrée de développement participatif à la base avec pour principe clé la participation pour une autopromotion des structures encadrées.

Vers 1992, elle a exécuté un projet de développement rural cofinancé par SC-US et SCPB. A l’issue de la deuxième phase, une des recommandations de l’évaluation commanditée par SCPB suggérait fortement la nécessité de la création d’une structure nationale afin de capitaliser et pérenniser les actions entreprises par SC-US.

Durant la même période, les restructurations opérées par USAID ayant entraîné la fermeture de ses bureaux dans plusieurs pays dont le Burkina Faso avaient contraint Save the Children US à réduire ses programmes et à faire des regroupements. En Afrique par exemple, les programmes en Gambie, au Cameroun et au Zimbabwe ont été fermés. Le programme du Burkina a été maintenu, mais rattaché à celui du Mali et de la Guinée pour former l’antenne du Sahel avec comme siège à Bamako. Dès lors tout le personnel du Burkina était constitué de nationaux.

Cette conjonction de facteurs et l’expérience de 2 décennies en développement communautaire ont amené le personnel national de SC-US a amorcé des réflexions sur l’autopromotion institutionnelle (à l’image de l’autopromotion communautaire) afin de pérenniser les acquis et les actions de Save the Children dans le pays.

Ces réflexions menées par le personnel de Save the Children et des personnes externes épousant la philosophie d’intervention de cette ONG ont abouti à l’émergence d’une association de droit Burkinabé régie par les dispositions de la loi n° 10/92/ADP/ du 15/12/92, lors de l’Assemblée Générale Constitutive du 25 septembre 1997 sous l’appellation de Fondation pour le Développement Communautaire / Burkina Faso (FDC/BF). Elle est reconnue juridiquement par le récépissé N° 97-345/MATS/SG/DGAT/DELPAJ du 19 décembre 1997.